— Mouvement

Projection DES FEMMES ET DES HOMMES à la prison de Cherbourg

07 juillet 2017

L’Institut International des droits de l’homme et de la paix (2IDHP) et le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) ont invité Frédérique Bedos à intervenir à la maison d’arrêt de Cherbourg dans le cadre d’un programme d’intervention autour des droits de l’Homme et de la liberté d’expression.

A cette occasion, Frédérique et Amélie, Responsable du Mouvement Imagine, ont présenté le film DES FEMMES ET DES HOMMES à un public de dix détenus.

Suite à la projection, Frédérique a animé de riches échanges autour de la thématique de l’égalité, notamment en leur demandant pourquoi, selon eux, il y a autant d’inégalités entre les femmes et les hommes. Un des détenus a souhaité s’exprimer en retenant une phrase en particulier du film : « le monde a été fait par et pour les hommes et selon moi, l’explication vient de là ».

IMG_2214

Cette intervention s’inscrit dans le cadre du Mouvement Imagine au sein des prisons afin de permettre aux détenus de changer leur regard sur le monde et les inviter à y participer à nouveau en faisant leur part !

Partagez

[dvk_social_sharing]

Sur le même thème

Le Projet Imagine reconnu par l’ONU

Le Projet Imagine doté du statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations Unies.

Posted in ONG | Leave a comment

LPI : média pour la Paix

Le Projet Imagine fait partie du Conseil Stratégique du prochain Forum Mondial pour la Paix

Posted in ONG | Leave a comment

A Caen la maison d’arrêt, première Prison Imagine

Projection devant les femmes de la maison d’arrêt de Caen

Posted in Mouvement | Leave a comment

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer