Coronavirus – Confinement et distanciation sociale : kesako ? De L’intérieur – Michel Wieviorka

Coronavirus – Confinement et distanciation sociale : kesako ? De L’intérieur – Michel Wieviorka

Coronavirus - Confinement et distanciation sociale : kesako ?

Entretien avec Michel Wieviorka, sociologue, directeur de la revue Socio, chercheur et spécialiste des discriminations

Aurons-nous les moyens d’éviter les dérives actuelles et pire encore, à venir,
qu’implique le recours à des procédures qui affaiblissent la démocratie 
et minimisent l’état de droit ?

Michel Wieviorka

-

« Distanciation sociale » kesako ? Interpellée par cette nouvelle expression née avec la crise sanitaire, Frédérique Bedos s’est tournée vers le sociologue Michel Wieviorka pour étudier avec lui en profondeur l’évolution des rapports sociaux provoquée par la pandémie. 

La série « De l’intérieur » permet à notre fondatrice de revisiter, à travers chacun de ses invités, toutes les composantes de notre société pour en dessiner, touche après touche, une vision globale post Coronavirus : après l’international et l’échelle européenne avec les experts Bertrand Badie et Nicole Gnesotto, le rôle de l’armée avec l’Amiral Finaz, le niveau local et régional avec le maire et conseiller régional Francois-Xavier Priollaud, l’univers carcéral avec le directeur de la prison de la Santé, Bruno Clément-Petremann…

Aussi disponible en podcast !

Notre programme n'est pas disponible sur votre plateforme préférée ? Contactez-nous !

#DeLinterieur #LesImaginers #LeMondeSelonLesImaginers

2e mois de confinement : de la culture et des neurones au menu 😎🤓

2e mois de confinement : de la culture et des neurones au menu 😎🤓

2e mois de confinement : de la culture et des neurones au menu

Chers amis,

Voici que nous abordons le second mois de confinement général. Plus que jamais, nous voulons être à vos côtés pour traverser cette période si étrange. Nous vous avons donc préparé plusieurs cadeaux.

Ainsi, pour vous aider à tenir jusqu’au 11 mai, nous avons décidé de vous offrir le libre accès à l’un de nos films encore INÉDIT. Il s’agit du portrait d’un Héros Humble formidable, Pierre Gay, un pionnier dans la défense de la Biodiversité. Partout dans le monde, il œuvre à la défense des espèces animales en voie de disparition. Un pur moment d’évasion et d’émerveillement, à vivre seul ou en famille et à partager avec ses amis 

Ce soir, samedi 18 avril à 18h00, assistez au Concert Live de notre talentueux ami Pierre-Yves Plat, pianiste, compositeur, arrangeur et concertiste. Le concert aura lieu en direct sur sa page Facebook et sera relayé en live sur la page Facebook du Sunset-Sunside, ce club de jazz mythique qui accueille le musicien chaque mois depuis des années. Et si vous avez envie d’entendre un morceau particulier, faites-vous plaisir : il vous suffit de lui envoyer à l’avance votre “liste de souhaits” par courriel ou via les “réseaux sociaux” et Pierre-Yves Plat se fera une joie de l’interpréter spécialement pour vous !

Demain soir, dimanche 19 avril à 20H30, ne manquez pas l’occasion de voir ou revoir le film « Artistes de la Vie » de nos amis “On Passe à l’Acte”  dans lequel s’expriment moult personnes engagées dont notre fondatrice. Un film qui fait du bien, tout simplement. Il sera diffusé en libre accès sur IMAGOtv.fr et suivi d’un livechat avec l’équipe du film. 

Et puis comme chaque samedi nous vous proposons un nouvel entretien « De l’intérieur » avec Frédérique Bedos. Aujourd’hui, le sociologue Michel Wieviorka nous invite à une passionnante réflexion quant à l’impact du COVID-19 sur notre « corps social ».

Entretien avec Michel Wieviorka, sociologue, directeur de la revue Socio, chercheur et spécialiste des discriminations

     « Aurons-nous les moyens d’éviter les dérives actuelles et pire encore, à venir,
qu’implique le recours à des procédures qui affaiblissent la démocratie
et minimisent l’état de droit ? » 
Michel Wieviorka
 

« Distanciation sociale » kesako ? Interpellée par cette nouvelle expression née avec la crise sanitaire, Frédérique Bedos s’est tournée vers le sociologue Michel Wieviorka pour étudier avec lui en profondeur l’évolution des rapports sociaux provoquée par la pandémie. 

La série « De l’intérieur » permet à notre fondatrice de revisiter, à travers chacun de ses invités, toutes les composantes de notre société pour en dessiner, touche après touche, une vision globale post Coronavirus : après l’international et l’échelle européenne avec les experts Bertrand Badie et Nicole Gnesotto, le rôle de l’armée avec l’Amiral Finaz, le niveau local et régional avec le maire et conseiller régional Francois-Xavier Priollaud, l’univers carcéral avec le directeur de la prison de la Santé, Bruno Clément-Petremann… 

Son invité suivant sera, mercredi prochain, Jean Fabre, ancien directeur général adjoint du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

#LesImaginers
#LeMondeSelonLesImaginers
#LesImaginersAtHome

Le coronavirus en prison. De l’intérieur – Bruno Clément-Petremann

Le coronavirus en prison. De l’intérieur – Bruno Clément-Petremann

Le coronavirus en prison

Entretien avec Bruno Clément-Petremann, directeur du Centre pénitentiaire de La Santé​

Ça prouve que quand on a une politique pénale cohérente avec un poids politique fort,
on peut lutter contre la surpopulation carcérale.

Bruno Clément-Petremann

-

Alors que certains ont comparé confinement et emprisonnement, Frédérique Bedos a choisi de poursuivre son enquête en s’entretenant De L’intérieur avec le directeur de la prison de La Santé, Bruno Clément-Petremann.

Celui-ci revient sur la palette des mesures mises en place pour éviter la propagation du virus dans les centres pénitentiaires de notre pays : cela passe par la pédagogie autour des gestes barrières bien sûr, mais aussi par la suspension des parloirs ou encore les remises de peine exceptionnelles. Ces mesures ont des conséquences loin d’être anodines.

Frédérique Bedos profite de cet entretien pour élargir le sujet et aborder des questions aussi essentielles qu’épineuses comme celle de la surpopulation carcérale.
 
« Tout le monde s’accorde à dire que le monde d’après ne sera pas le même pour tous, pour vous, pour moi, pour tous les citoyens de cette planète Peut-être qu’il en sera de même aussi au niveau de la politique pénale. »  

Aussi disponible en podcast !

Notre programme n'est pas disponible sur votre plateforme préférée ? Contactez-nous !

Sans tabou, Bruno Clément-Petremann livre son témoignage de terrain en bousculant parfois les idées reçues. Il nous livre aussi ses convictions en matière de politique pénale : peines alternatives à l’incarcération, aménagement de peine, création d’un numérus clausus… 

Avec ce cinquième invité, Frédérique Bedos aborde un univers qu’elle connaît déjà pour avoir consacré un documentaire à la Justice Restaurative.

#DeLinterieur #LesImaginers #LeMondeSelonLesImaginers

Pas de retour à l’anormal ! Ni à la Case Prison !

Pas de retour à l’anormal ! Ni à la Case Prison !

« Pas de retour à l’Anormal ! » Frédérique Bedos au Festival l'Académie du Monde d’Après

Exceptionnel ! Le week-end dernier, durant 16 heures d’affilée, a eu lieu un festival d’un nouveau genre, 100% virtuel : « l’Académie du Monde d’Après ».

Il a réuni, en live sur Facebook et YouTube, près de 250 artistes, intellectuels, scientifiques, experts et autres citoyens engagés afin d’échanger autour d’une philosophie à laquelle Le Projet Imagine adhère pleinement : « Pas de retour à l’Anormal ». 

Car, au-delà de l’épreuve, notamment pour les plus vulnérables, la crise mondiale liée au COVID-19 a suscité une onde de choc qui ébranle les certitudes et provoque un sursaut citoyen en faveur d’un avenir plus juste et durable, appelé de ses vœux depuis 10 ans par notre ONG.

C’est donc tout naturellement que Frédérique Bedos a participé à la table ronde qui faisait la clôture de l’événement, dimanche soir, sur une thématique pleine d’espérance : « Médias et nouveaux récits ». Elle a ainsi pu échanger avec :

  • – Macha Binot, rédactrice en chef des médias Mouvement UP et Respect Magazine.
  • – Valérie Martin, Cheffe du service mobilisation citoyenne et médias de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME)
  • – Anne-Sophie Novel, journaliste indépendante spécialisée dans les alternatives environnementales, économiques & sociales.  

Alors que cette crise du coronavirus met en lumière les limites de notre société ultraconsumériste, ce festival tend à inventer une société plus ouverte, respectueuse et aimante. 

Ont participé à cet évènement : Isabelle Autissier, Jean Jouzel, Marion Cotillard, Pierre Rabhi, Cynthia Fleury, Thomas Pesquet, Carlos Moreno, M, Vanessa Paradis, Hubert Reeves, Jean-Jacques Goldman, Marie-Claude Pietragalla, Philippe Torreton, Renaud Capuçon, Gauthier Capuçon, Jeanne Cherhal, Abd Al Malik et bien d’autres…

Cette manifestation a ouvert le lancement d’une grande consultation citoyenne : Crise Covid-19 – Comment inventer tous ensemble le monde d’après ? Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres. Une initiative à rejoindre avant le 25 mai sur : inventonslemondedapres.org

Les deux jours de festival sont à voir ou revoir sur et Facebook et YouTube (la table ronde sur les médias est à 7:48:35)

Entretien avec Bruno Clément-Petremann, directeur du Centre pénitentiaire de La Santé​

« Ça prouve que quand on a une politique pénale cohérente avec un poids politique fort,
on peut lutter contre la surpopulation carcérale 
» 
Bruno Clément-Petremann
 

Alors que certains ont comparé confinement et emprisonnement, Frédérique Bedos a choisi de poursuivre son enquête en s’entretenant De L’intérieur avec le directeur de la prison de La Santé, Bruno Clément-Petremann.

Celui-ci revient sur la palette des mesures mises en place pour éviter la propagation du virus dans les centres pénitentiaires de notre pays : cela passe par la pédagogie autour des gestes barrières bien sûr, mais aussi par la suspension des parloirs ou encore les remises de peine exceptionnelles. Ces mesures ont des conséquences loin d’être anodines.

Frédérique Bedos profite de cet entretien pour élargir le sujet et aborder des questions aussi essentielles qu’épineuses comme celle de la surpopulation carcérale.
 
 « Tout le monde s’accorde à dire que le monde d’après ne sera pas le même   
       pour tous, pour vous, pour moi, pour tous les citoyens de cette planète…    
     Peut-être qu’il en sera de même aussi au niveau de la politique pénale. 
»   

Sans tabou, Bruno Clément-Petremann livre son témoignage de terrain en bousculant parfois les idées reçues. Il nous livre aussi ses convictions en matière de politique pénale : peines alternatives à l’incarcération, aménagement de peine, création d’un numérus clausus… 

Avec ce cinquième invité, Frédérique Bedos aborde un univers qu’elle connaît déjà pour avoir consacré un documentaire à la Justice Restaurative.

La série De l’intérieur permet à notre fondatrice de revisiter, à travers chacun de ses invités, toutes les composantes de notre société pour en dessiner, touche après touche, une vision globale post Coronavirus : après l’international et l’échelle européenne avec les experts Bertrand Badie et Nicole Gnesotto, le rôle de l’armée avec l’Amiral Finaz, le niveau local et régional avec Francois-Xavier Priollaud, elle s’intéresse aujourd’hui à l’univers carcéral… 

Son invité suivant sera, samedi prochain, Michel Wieviorka, sociologue et Administrateur de la Fondation Maison des sciences de l’homme

#LesImaginers
#LeMondeSelonLesImaginers
#LesImaginersAtHome

Pandémie de coronavirus : quel impact au quotidien ? De L’intérieur – François-Xavier Priollaud

Pandémie de coronavirus : quel impact au quotidien ? De L’intérieur – François-Xavier Priollaud

Pandémie de coronavirus : quel impact au quotidien ?

Entretien avec Francois-Xavier Priollaud, Maire de la commune de Louviers,
Vice-président en charge des relations internationales de la Région Normandie

Notre responsabilité à nous est d’agir en tant que citoyens responsables
pour protéger les personnes fragiles.

Francois-Xavier Priollaud

-

Au regard du caractère global de cette crise sanitaire, c’est tout naturellement que Frédérique Bedos a commencé par se pencher sur la situation à l’échelle internationale, en s’entretenant ”De L’intérieur” avec d’éminents experts tels que Bertrand Badie et Nicole Gnesotto ainsi qu’avec un homme de terrain, l’Amiral  Loïc Finaz

Mais qu’en est-il de l’échelle locale ? Soucieuse de connaître l’impact de la pandémie sur le quotidien des habitants, la journaliste s’est tournée vers un autre acteur de terrain, Francois-Xavier Priollaud, à la fois maire de la commune de Louviers (20 000 habitants) et vice-président en charge des relations internationales de la Région Normandie. Cette double casquette lui permet de décrypter la situation actuelle à deux niveaux différents.

Francois-Xavier Priollaud a accepté de décrire à notre fondatrice les initiatives qu’il a prises dans sa commune afin de rassurer, protéger et accompagner au mieux la population dans cette période inédite. Il précise les actions mises en place par la Région pour aider les entreprises, le tissu associatif ou encore les étudiants à gérer l’immédiat. L’élu revient aussi sur les termes martiaux du Président de la République pour donner sa vision de ce qu’est la guerre, lui dont la région était en première ligne pour libérer la France en 1944. Enfin, il livre sa vision sur les enseignements à tirer lors de la sortie de crise, tant sur le plan humain, sanitaire, économique que sociétal, en France mais aussi en Europe et dans le monde. « Sans faire table rase du passé, il faut regarder tout ce à quoi nous n’avions pas pensé avant et qui peut nous guider pour un avenir meilleur. »

Aussi disponible en podcast !

Notre programme n'est pas disponible sur votre plateforme préférée ? Contactez-nous !

#DeLinterieur #LesImaginers #LeMondeSelonLesImaginers

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer