Acteurs de l’humanitaire et COVID 19 : comment aider les populations les plus démunies au monde ?

Acteurs de l’humanitaire et COVID 19 : comment aider les populations les plus démunies au monde ?

Acteurs de l'humanitaire et COVID 19 :

comment aider les populations les plus démunies au monde ?

Entretien avec Frédéric de Saint-Sernin, Directeur général délégué d’ACTED

 Je pense que plus on est engagé dans les pays qui souffrent auprès des bénéficiaires les plus  vulnérables sur les territoires qui sont souvent les plus délaissés,  plus on fait oeuvre de bien public pour ces populations.

Frédéric de Saint-Sernin

-

Sur le front de l’aide aux plus démunis partout sur la planète, les organisations humanitaires font quotidiennement face à de multiples défis auxquels vient aujourd’hui s’ajouter la crise du coronavirus. Quels changements la pandémie a-t-elle sur leurs activités ? Comment convaincre de la priorité du COVID19 des populations dont la préoccupation principale  est de nourrir leur famille au quotidien ? Comment prévenir la propagation du virus dans des  lieux à forte densité comme des camps de réfugiés ou des bidonvilles ? Comment limiter les contacts lors des distributions de vivres et de matériels ? Quelles sont les conséquences de cette crise sanitaire sur les zones les plus vulnérables du monde ?Quelles solutions mettent en place les acteurs de l’humanitaire pour faire face à la menace ?  

Pour répondre à ces questions, Frédérique Bedos s’est adressée au Directeur général délégué de la deuxième plus grosse association française de solidarité internationale, ACTED (anciennement Agence d’Aide à la coopération technique et au développement), présente dans 37 pays (lien sur leur site). Celui qui fut Ministre avant de s’engager dans l’humanitaire, Frédéric de Saint-Sernin, a bien voulu nous fait part très concrètement de son expertise.

Anticipation, organisation, confiance ! De manière générale comme dans le cadre du Coronavirus, Frédéric de Saint-Sernin insiste sur ces trois impératifs qui permettent aux ONG de venir en aide, durablement, aux populations les plus vulnérables : la professionnalisation de la logistique, la connaissance du terrain et la collaboration avec les responsables locaux.

Au delà du problème sanitaire, il alerte sur les dégâts collatéraux du COVID 19 aussi bien en termes d’alimentation que d’économie : pour exemple, la fermeture des frontières impacte directement les importations alimentaires (le riz, particulièrement consommé en Afrique, est importé d’Asie) comme les exportations (chute des cours de matières premières) ou encore le tourisme. 


Aussi disponible en podcast !

Notre programme n'est pas disponible sur votre plateforme préférée ? Contactez-nous !

Lorsqu’on réalise que tout ceci vient s’ajouter à diverses calamités telles quel invasion de criquets pèlerins qui ravagent actuellement les récoltes dans 8 pays d’Afrique de l’Est, on peut penser que se dessine là un tableau bien sombre pour l’avenir de ces pays et de ces populations déjà si fragiles. 

Pour autant, le Directeur général délégué d’ACTED nous fait part de son espérance quant à notre capacité collective à élaborer des solutions innovantes en réponse à la pandémie.

#LesImaginers #LeMondeSelonLesImaginers #LesImaginersAtHome

Coronavirus : quid du secteur culturel ? De L’intérieur – Catherine Morin-Desailly

Coronavirus : quid du secteur culturel ? De L’intérieur – Catherine Morin-Desailly

Crise sanitaire : quid du secteur culturel ?

Entretien avec Catherine Morin-Desailly,
Sénatrice de la Seine-Maritime Présidente de la commission de la culture de l’éducation et de la communication.

L’art est double : c’est à la fois l’héritage et le mouvement,
la transmission et la rupture, c’est aussi la provocation et le partage...

Catherine Morin-Desailly

-

Festivals, concerts, spectacles vivants ou salles obscures… L’annulation des rassemblements frappe de plein fouet le secteur culturel, déjà fragile en temps habituels ! Qu’ils soient comédiens, danseurs, musiciens… les artistes sont aux premières loges. Mais derrière eux, c’est toute une économie qui, par effet domino, se trouve gravement menacée : compagnies, auteurs, techniciens, producteurs, réalisateurs, diffuseurs, libraires, éditeurs, presse, imprimeurs… 

Et pas que ! Car l’attractivité des territoires dépendant grandement de leur offre culturelle, le secteur touristique se trouve de fait durement impacté par ces annulations : hôtellerie, restauration, activités de loisirs… Pour examiner le tableau dans son ensemble, Frédérique Bedos a choisi de s’adresser à une experte de la question, la Présidente de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat, Catherine Morin-Desailly.

Saluant la créativité des artistes et les nouvelles solidarités mises en oeuvre récemment, Madame Morin-Desailly insiste notamment sur les missions du service public avec un focus sur la fameuse réforme de l’audiovisuel public. Sur fond de digitalisation et d’hégémonisme des géants du web, les enjeux sont immenses. Il y a là, selon elle, un rendez-vous à ne pas manquer ! Appelant à réfléchir à de nouvelles modalité de diffusion de la culture, celle qui milite depuis toujours pour le pluralisme de la presse nous fait part de ses convictions. Passionnée,  Catherine Morin-Desailly évoque également sa hâte de pouvoir à nouveau vivre un vrai moment d’émotion partagée lors d’un spectacle !

Aussi disponible en podcast !

Notre programme n'est pas disponible sur votre plateforme préférée ? Contactez-nous !

#DeLinterieur #LesImaginers #LeMondeSelonLesImaginers

Notre programme « De L’intérieur » enfin disponible en podcast !

Notre programme « De L’intérieur » enfin disponible en podcast !

Maintenant disponible en podcast !

Le podcast n'est pas disponible sur votre plateforme préférée ? Contactez-nous !

C’est une mini-révolution pour Le Projet Imagine qui jusqu’à présent, a toujours privilégié l’image comme vecteur d’émotion pour faire passer ses messages d’incitation à l’engagement en faveur d’une société plus humaine, plus juste et durable ! Mais il faut bien admettre que les entretiens “De L’intérieur” de Frédérique Bedos avec des penseurs, des experts et des acteurs de terrain, se prêtent particulièrement bien au format podcast.

Conçue pour vous informer de manière constructive, cette série tente d’appréhender les multiples visages de l’impact de la crise du Coronavirus sur notre société. Optimisant votre temps, le format podcast vous permettra de les découvrir tout en pratiquant une autre activité comme faire du sport, la cuisine ou ce que vous voulez.

Désormais, vous pourrez stimuler vos neurones en toute liberté et à votre rythme, sur la plateforme de votre choix, sans avoir à garder les yeux rivés sur l’écran de votre ordinateur. Alors, bonne écoute !

Coronavirus : quid du secteur culturel ?  – La nouvelle invitée « De L’intérieur » Catherine Morin Desailly, 
Sénatrice de la Seine-Maritime Présidente de la commission de la culture de l’éducation et de la communication,
décrit de quelle manière le secteur de la culture et des médias est durement impacté par la crise sanitaire.

     « L’art est double : c’est à la fois l’héritage et le mouvement,
la transmission et la rupture, c’est aussi la provocation et le partage…
» 
Catherine Morin-Desailly
 

Festivals, concerts, spectacles vivants ou salles obscures… L’annulation des rassemblements frappe de plein fouet le secteur culturel, déjà fragile en temps habituels ! Qu’ils soient comédiens, danseurs, musiciens… les artistes sont aux premières loges. Mais derrière eux, c’est toute une économie qui, par effet domino, se trouve gravement menacée : compagnies, auteurs, techniciens, producteurs, réalisateurs, diffuseurs, libraires, éditeurs, presse, imprimeurs… 

Et pas que ! Car l’attractivité des territoires dépendant grandement de leur offre culturelle, le secteur touristique se trouve de fait durement impacté par ces annulations : hôtellerie, restauration, activités de loisirs… Pour examiner le tableau dans son ensemble, Frédérique Bedos a choisi de s’adresser à une experte de la question, la Présidente de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat, Catherine Morin-Desailly.

Saluant la créativité des artistes et les nouvelles solidarités mises en oeuvre récemment, Madame Morin-Desailly insiste notamment sur les missions du service public avec un focus sur la fameuse réforme de l’audiovisuel public. Sur fond de digitalisation et d’hégémonisme des géants du web, les enjeux sont immenses. Il y a là, selon elle, un rendez-vous à ne pas manquer ! Appelant à réfléchir à de nouvelles modalité de diffusion de la culture, celle qui milite depuis toujours pour le pluralisme de la presse nous fait part de ses convictions. Passionnée,  Catherine Morin-Desailly évoque également sa hâte de pouvoir à nouveau vivre un vrai moment d’émotion partagée lors d’un spectacle !

Touche après touche, entretien après entretien, Frédérique Bedos esquisse avec chaque invité “De L’intérieur”, une vision globale de la société post Coronavirus : après l’international et l’échelle européenne avec les experts Bertrand Badie et Nicole Gnesotto, le rôle de l’armée avec l’Amiral Finaz, le niveau local et régional avec le maire et conseiller régional François-Xavier Priollaud, l’univers carcéral avec le directeur de la prison de la Santé, Bruno Clément-Petremann, le corps social avec Michel Wieviorka, les défis de la coopération internationale et le rôle central des Nations Unies avec Jean Fabre, l’économie à l’échelle planétaire avec Stefano Scarpetta, la finance mondiale avec Bertrand Badré, elle poursuit son tour d’horizon avec le secteur culturel.

Mercredi 6 mai, nous vous proposerons de découvrir en vidéo son entretien avec Frédéric de Saint-SerninDirecteur Général Délégué d’ACTED.

#LesImaginers
#LeMondeSelonLesImaginers
#LesImaginersAtHome

Pandémie de coronavirus : quel impact économique et social ? De L’intérieur – Bertrand Badré

Pandémie de coronavirus : quel impact économique et social ? De L’intérieur – Bertrand Badré

Pandémie de coronavirus : quel impact économique et social ?

Entretien avec Bertrand Badré, PDG de Blue like an Orange, 
DG de la Banque mondiale de 2013 à 2016

A partir du moment où on met autant d’argent sur la table et où on engage autant les générations à venir, il faut qu’on aille dans la bonne direction et qu’on leur laisse une société équitable.

Bertrand Badré

-

Énorme, l’impact économique de la pandémie touche tous les pays du monde. Nerf de la guerre, la question des capitaux se pose de façon d’autant plus intense que l’inactivité planétaire va avoir un coût que d’aucuns prévoient pharaonique ! Et tout cela sur fond d’inégalités sociales et de crise environnementale.

Mais qu’en est-il vraiment ? Quelles sont les  options ? Ces interrogations, Frédérique Bedos les a posées à un expert de la finance internationale : l’ancien directeur général de la Banque mondialeBertrand Badré, s’est entretenu avec elle « De L’intérieur » pour évoquer ses préoccupations actuelles et ses espoirs quant à l’avenir. Celui qui a depuis créé un fond d’investissement éthique revient notamment sur les leçons apprises des précédentes crises financières, les contraintes de l’économie de marché, les notions de profit et de concurrence et plus généralement sur les limites du modèle néo-libéral et la difficulté de composer à 200 pays… 

Dans une langue fluide et accessible, souvent teintée d’humour, Bertrand Badré nous livre son sentiment sur la raison d’être des entreprises et en appelle à restaurer la confiance entre les différents acteurs – Etat Entreprises privées et Société civile – pour pouvoir ensemble relever les défis et faire société. 

Aussi disponible en podcast !

Notre programme n'est pas disponible sur votre plateforme préférée ? Contactez-nous !

#DeLinterieur #LesImaginers #LeMondeSelonLesImaginers

Comment arriver à définir les termes d’un monde meilleur ?

Comment arriver à définir les termes d’un monde meilleur ?

Comment arriver à définir les termes d'un monde meilleur ?

Dans quel monde voulons-nous vivre ?
Venez y réfléchir avec nous sans quitter votre fauteuil ! 
 

– Ce soir de 19h à 22h, parlons Imaginaires avec nos amis de Sparknews pour la seconde édition de la Fabrique des Récits 

–  Demain à 20h, explorons « La mobilisation citoyenne en faveur des sans-abri » lors de la table ronde que nous organisons en live avec des acteurs du terrain partout en France 

– Quand vous le souhaitez, faisons le point sur la situation globale avec Frédérique Bedos 
et son nouvel invité « De L’intérieur », celui qui fut directeur général de la Banque Mondiale de 2013 à 2016, Bertrand Badré.

Mercredi 29 avril à 19h

“Dans quel monde voulons-nous vivre ? Quand les artistes et les médias contribuent à diffuser de nouveaux récits.” Dans la continuité de la Fabrique des Récits lancée par Sparknews le 5 mars dernier et de l’initiative l’Académie du Monde d’Après, cette conférence live, organisée avec le mediaClub’Green, réunira artistes, médias et experts pour discuter du rôle et du pouvoir de l’art pour créer et imaginer les mondes de demain.

Jeudi 30 avril à 20h

Exceptionnellement en cette période si délicate de crise sanitaire, nous organisons une conférence Live à laquelle vous êtes tous conviés. En cette veille de 1er mai, date historiquement dédiée à la fête du Travail, Le Projet Imagine a décidé de mettre un coup de projecteur sur « La mobilisation citoyenne en faveur des sans-abri ».  Face à la situation dramatique des personnes les plus démunies qui se retrouvent livrées à elles-mêmes dans les rues de nos villes et de nos campagnes, les Français s’organisent. Dans tout le pays, des initiatives voient le jour et elles témoignent de la réactivité, la créativité, la capacité à s’organiser et surtout de l’empathie des citoyens.   

Avec nos amis des associations Action Froid, Entourage, Lazare et #PourEux, nous évoquerons les défis quotidiens que représente ce combat et nous donnerons la parole aux acteurs sur le terrain à Paris, Lille, Nantes, Montpellier…

Entretien avec Bertrand Badré, PDG de Blue like an Orange, 
DG de la Banque mondiale de 2013 à 2016

     « A partir du moment où on met autant d’argent sur la table et où on engage autant les générations à venir, il faut qu’on aille dans la bonne direction et qu’on leur laisse une société équitable » 
Bertrand Badré

Enorme, l’impact économique de la pandémie touche tous les pays du monde. Nerf de la guerre, la question des capitaux se pose de façon d’autant plus intense que l’inactivité planétaire va avoir un coût que d’aucuns prévoient pharaonique ! Et tout cela sur fond d’inégalités sociales et de crise environnementale.

Mais qu’en est-il vraiment ? Quelles sont les  options ? Ces interrogations, Frédérique Bedos les a posées à un expert de la finance internationale : l’ancien directeur général de la Banque mondialeBertrand Badré, s’est entretenu avec elle « De L’intérieur » pour évoquer ses préoccupations actuelles et ses espoirs quant à l’avenir. Celui qui a depuis créé un fond d’investissement éthique revient notamment sur les leçons apprises des précédentes crises financières, les contraintes de l’économie de marché, les notions de profit et de concurrence et plus généralement sur les limites du modèle néo-libéral et la difficulté de composer à 200 pays… 

Dans une langue fluide et accessible, souvent teintée d’humour, Bertrand Badré nous livre son sentiment sur la raison d’être des entreprises et en appelle à restaurer la confiance entre les différents acteurs – Etat Entreprises privées et Société civile – pour pouvoir ensemble relever les défis et faire société. 

#LesImaginers
#LeMondeSelonLesImaginers
#LesImaginersAtHome

Du swing, des pygmées et de l’économie !

Du swing, des pygmées et de l’économie !

Du swing, des pygmées et de l'économie !

Ce week-end, nous vous proposons du swing avec le musicien Pierre-Yves Plat,
un voyage pour de mystérieuses contrées avec « Soeur Ventura »
et un temps de réflexion avec Stéfano Scarpetta, 
le huitième invité « De L’intérieur » de Frédérique Bedos.

Ce soir à 18h, retrouvez notre ami, le délirant pianiste Pierre-Yves Plat,

pour un concert à suivre en live sur Facebook.

Fort du succès rencontré samedi dernier (près de 10 000 personnes ont assisté à son concert live, en direct ou en “replay”), Pierre-Yves Plat récidive ! Il vous donne rendez-vous à 18h ce soir pour un set  jazzy plein d’entrain. Ne manquez pas ce rendez-vous avec un virtuose sympathique, plein d’humour et de fantaisie, organisé en partenariat avec le Club de Jazz Sunset-Sunside. En plus, c’est pour une bonne cause : sensibiliser aux actions de l’association Kiwi qui oeuvre pour les enfants malades. L’événement sera reconduit samedi 2 mai à 18h00.

En cette sixième semaine de confinement, nous poursuivons notre dynamique

d'offrir le libre accès à l'un de nos films encore INÉDIT !

Après Pierre Gaynous vous emmenons en Afrique à la découverte d’une incroyable religieuse : “Soeur Ventura, une héroïne Imagine”. D’origine mexicaine, cette femme de coeur œuvre depuis plus de 30 ans auprès des populations extrêmement fragiles : les pygmées du nord Congo. Dans ce documentaire au procédé narratif original, elle raconte sa vie auprès du peuple de la Forêt. 
 
Le film est également disponible sur le site du Festival du Film et du livre d’aventure qui met à l’honneur, en ces temps de confinement, des moments d’évasion et de découvertes de personnes qui parcourent le monde pour nous en révéler toute la beauté et la fragilité.
Et n’oubliez pas que vous avez jusqu’à lundi 27 avril – 23h30 pour prendre le large avec L’ODYSSÉE DU COLIBRI, l’extraordinaire épopée du navigateur Thomas Ruyant, seul à bord de son Imoca « le Souffle du Nord pour Le Projet Imagine», lors du dernier Vendée Globe. 70′ de pure émotion à découvrir sur le site du Souffle du Nord.  
 
Un documentaire réalisé par Jean-Marc Descamps et co-produit par Les Films d’IciLe Souffle du Nord et Le Fresnoy.

Entretien avec Stefano ScarpettaDirecteur de la Direction de l’emploi, du travail et des affaires sociales de l’OCDE

     «En attendant le vaccin, il faut aider tout le monde, car c’est seulement avec
un effort collectif qu’on pourra réduire l’impact de ce virus sur nos populations
 » 
Stefano Scarpetta
 

En cette période d’inactivité forcée partout sur la planète, inimaginable il y a encore trois mois, l’économie et le social sont, après la santé, au coeur de toutes les préoccupations. Frédérique Bedos s’est donc tournée vers un expert de ces questions à l’échelle internationale pour recueillir son avis sur la situation actuelle et sa vision quant à l’avenir. 

 

Le Directeur de la Direction de l’emploi, du travail et des affaires sociales de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a bien voulu prendre le temps de répondre à ses questions : rôle de cette organisation, risques et leçons à tirer de cette crise, comparaison des systèmes de protection sociale selon les pays, solutions mises en place, coopération scientifique, revenu universel, capitalisme numérique… Autant de sujets sur lesquels il est particulièrement intéressant d’avoir l’avis d’un spécialiste !

Touche après touche, entretien après entretien, Frédérique Bedos esquisse avec chaque invité “De L’intérieur”, une vision globale post Coronavirus : après l’international et l’échelle européenne avec les experts Bertrand Badie et Nicole Gnesotto, le rôle de l’armée avec l’Amiral Finaz, le niveau local et régional avec le maire et conseiller régional François-Xavier Priollaud, l’univers carcéral avec le directeur de la prison de la Santé, Bruno Clément-Petremann, le corps social avec Michel Wieviorka, les défis de la coopération internationale et le rôle central des Nations Unies avec Jean Fabre, elle s’intéresse aujourd’hui à l’économie à l’échelle planétaire.

Sa prochaine invitée sera, mercredi 29, Catherine Morin-Desailly, Sénatrice de la Seine-Maritime Présidente de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication

#LesImaginers
#LeMondeSelonLesImaginers
#LesImaginersAtHome

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer