g

Séance 2

A la découverte de soi et des autres

A l'école de Hung Vuong - samedi 28 décembre

Une deuxième session Imagine réussie à Hung Vuong !

Le 28 décembre 2019, la session a commencé par une petite introduction pour briser la glace, rappeler les règles générales et les objectifs fixés précédemment.

Quoi de mieux pour bien débuter les activités qu’un petit massage ? En cercle, chacun a placé ses mains sur les épaules de son voisin de devant et les a massées ! Après dix minutes, pas de doute que tout le monde était prêt à démarrer !!!

Deux par deux, ils ont échangé sur leurs hobbies et ce qu’ils aimaient faire dans le but de mieux se connaitre, chacun a ensuite présenté son nouveau camarade au reste de la classe.

Le jeu de l’Exception

Les élèves ont ensuite participé au jeu de l’Exception. Mr Hoa, le facilitateur, a expliqué les règles : chacun va recevoir une pastille de couleur sur le front et il devra, sans parler, retrouver les autres élèves ayant la même couleur que lui. Deux étudiants ne trouvaient pas leur place, ils ont navigué d’un groupe à l’autre, confus, jusqu’à ce que Mr Hoa annonce la fin du jeu.

Voyant que la plupart des élèves avaient trouvé leur groupe, il leur a posé certaines questions pour les pousser à réfléchir sur ce que faire partie d’un groupe signifie : que ressent-on quand on trouve quelqu’un avec qui l’on a quelque chose en commun ? Que ressent-on quand on est le « mouton noir », celui qui est différent ? Après un long moment d’échange, les étudiants sont tombés d’accord pour dire que les ressemblances lient les membres d’un groupe et leur permettent de rester unis longtemps. Ils ont ajouté qu’il est très sympathique d’être dans un groupe qui partage ses qualités, mais, même au sein d’un groupe, les individus ont des personnalités et préférences différentes, et dans ces cas-là, on doit accepter la différence sans jugement. D’un autre côté, ceux qui ont une personnalité unique ne doivent pas s’offenser de leur différence, car tous les êtres humains sont uniques au monde, il existe des similarités, mais la personnalité de chacun est unique. Pour conclure, les élèves partagent l’idée que chacun doit être soi-même, vivre bien et essayer de répandre la bienveillance, ainsi chacun recevra l’amour et le respect de tous.

La fleur des Qualités

La seconde activité fut celle de la Fleur des Qualités : chaque étudiant reçoit une fleur et écrit son nom dessus, ensuite il passe sa fleur à ses camarades et tous doivent écrire une qualité qu’ils ont reconnu en lui. Une fois que tout le monde a récupéré sa fleur, Mr Hoa a demandé aux élèves de lire à voix haute ce qui était écrit sur les pétales. Tout au long de l’échange, le facilitateur a encouragé les élèves à accepter les critiques et à être positif, en rappelant à l’audience d’être attentif et de partager leur point de vue sur ce qui était dit.

Ce moment de partage était vraiment drôle et les étudiants ont découvert des choses sur eux qu’ils ignoraient. Mr Hoa a profité de cette opportunité pour leur présenter la « fenêtre de Johari ». Selon ce concept, les nombreux aspects de la personnalité d’une personne peuvent être divisés en quatre catégories : les caractéristiques connues de la personne et qu’elle montre aux autres, les caractéristiques dont la personne a connaissance mais qu’elle choisit de ne pas montrer, les caractéristiques que les autres connaissent de la personne mais qu’elle-même ne connait pas, et enfin des aspects de la personnalité de chacun dont personne n’a connaissance.  

Mr Hoa a insisté sur le fait que chacun aime entendre des compliments à son égard, et qu’au contraire il est difficile d’accepter des critiques constructives, mais que les avis des autres nous aident à mieux nous connaitre et à nous améliorer.

Le visiteur étrange

L’heure du jeu du « Visiteur étrange » est alors arrivée ! La classe est divisée en 4 petits groupes et chacun se voit attribuer un nombre entre 1 et 5. Individuellement et en groupe, les élèves écrivent une question sur un morceau de papier qui leur permettra de découvrir ce « visiteur ». Les étudiants étant les numéros 1 se regroupent et forment une équipe et deviennent le « visiteur », ils répondent alors aux questions posées par les participants des groupes 2, 3, 4 et 5.

A travers cette activité, les étudiants ont découvert beaucoup d’éléments inattendus sur eux-mêmes et les autres. Une des filles, Ngan, a été très questionnée et été au centre de l’attention : a-t-elle un petit ami, comment se sent-elle en tant que fille, qu’étudie-t-elle, etc. Beaucoup de questions très drôles ont été posées !

L’Arbre d’Ostende

Enfin, les élèves ont participé à l’activité la plus révélatrice du jour : l’Arbre d’Ostende. Mr Hoa a projeté l’image d’un arbre avec de nombreux personnages positionnés à différents endroits et dans certaines positions. L’objectif est pour chaque étudiant de choisir le personnage qui le représente le plus et d’expliquer pourquoi. A travers cette activité, le facilitateur peut comprendre les émotions et comportements de chacun et apporter un soutien individuel.

Ly a choisi le personnage assit sur le sol, observant l’arbre : il se sent paisible et à l’aise dans son environnement.

Dans la même idée, Loc s’est identifié au personnage debout avec les bras levés, il se sent heureux et en sécurité. Ils ont été nombreux à s’identifier à ce personnage et à exprimer des sentiments de bonheur.

Enfin, ils ont réalisé le blason de leurs émotions !

Ayant eu l’opportunité de partager leurs émotions sur la session, ils ont tous apprécié les activités de cette deuxième séance qu’ils ont trouvé enrichissante, drôle et en même temps relaxante, comme ils ont eu le temps d’échanger leurs idées, opinions, ressentis, … avec des ami.e.s !

La session s’est terminée par un beau moment de partage autour de délicieux fruits et biscuits !

A l'école de formation professionnelle de Nhan Dao - jeudi 26 décembre

Le 26 décembre 2019, l’équipe de PE&D a organisé la deuxième session Imagine à l’école de Nhan Dao. Cette session a rassemblé 25 étudiants autour de jeux coopératifs, dont l’objectif est de les encourager à se découvrir individuellement et collectivement. Après une pause rafraîchissante sous la chaleur d’Ho Chi Minh Ville, les jeux et le partage ont pu commencer !

Pour débuter la séance, tous les participants ont chanté une célèbre chanson vietnamienne sur le thème de la fraternité : Bon Phuong Troi, avant de se répartir en groupes de cinq pour jouer au “chat chasse la souris“. Ce jeu a permis de créer une atmosphère conviviale et grâce à ces interactions, les élèves ont commencé à se sentir plus à l’aise les uns avec les autres.

 

Le jeu de l’Exception : qu’est-ce que faire partie d’un groupe ?

Nous avons ensuite enchainé avec le jeu de l’Exception. Le facilitateur a collé une pastille de couleur sur le front des élèves, ils ont alors dû chercher les autres personnes portant la même couleur sans parler. Rapidement des groupes se sont formés dans la salle. Cependant, deux élèves – Can et Son – se sont retrouvés seuls et l’animateur les a finalement assignés au groupe le plus proche d’eux. Tous ont ensuite échangé des astuces sur la meilleure manière de trouver leur groupe – des astuces parfois très créatives ! Certains se sont servis d’une palette de couleurs pour permettre aux autres de trouver leur couleur. D’autres ont regardé leur reflet sur le cadran de l’horloge. Certains se sont mis dans un groupe au hasard, changeant ensuite si leur couleur ne correspondait pas, jusqu’à ce qu’ils trouvent leur groupe.

L’animateur a ensuite demandé aux deux élèves qui avaient été laissés de côté – Can et Son – quel était leur ressenti à l’issue du jeu. Ils ont dit s’être sentis un peu confus et seuls, mais que la présence d’une autre personne sans groupe les avait rassurés. L’animateur a profité de cette occasion pour échanger sur le sentiment d’exclusion, du besoin d’être accepté et de l’importance d’intégrer tout un chacun.

Tuyen – la seule fille de la salle et la seule fille en gestion des systèmes d’information – a partagé qu’elle trouvait parfois difficile de s’intégrer à certains groupes dont les centres d’intérêts étaient trop éloignés des siens. M. Hoa l’a rassurée : il n’est pas nécessaire de changer juste pour intégrer un groupe et l’important est d’apprendre à se connaitre soi-même et de s’accepter tel que l’on est.

 

La fleur de mes qualités : découvrir les autres

Ensuite, les élèves ont pu apprendre à mieux se connaitre les uns les autres en écrivant les qualités de chacun sur les pétales d’une fleur. Les élèves du groupe étant issus de filières et d’années différentes, M. Hoa a débuté avec le jeu ” Jacques a dit ” pour briser la glace. Les élèves ont ensuite discuté deux par deux pour se poser des questions plus personnelles (passe-temps, qualités, etc) afin de remplir les pétales des fleurs et de pouvoir se présenter à tout le groupe. Les élèves ont rapidement sympathisé, surtout les garçons qui partagent la même passion pour les jeux vidéo, le rap, les sports et YouTube.

Le temps d’une pause conviviale, tout le monde s’est réuni pour manger des fruits et des biscuits, chanter et discuter librement. Les élèves ont fait circuler les fleurs que chacun puisse attribuer au moins une qualité aux autres.

A l’issue de cette activité, chacun a pu recevoir sa fleur et lire à haute voix ce que chacun avait écrit. Beaucoup d’élèves ont été surpris par les opinions que les autres avaient d’eux. Certains élèves furent ravis de lire à haute voix les qualités que les autres leur avaient attribuées, et la plupart ont également reconnu devoir s’améliorer sur certains points et ont accepté les remarques plus critiques.

M. Hoa a alors expliqué le concept de la “fenêtre de Johari” aux étudiants. Selon ce concept, les nombreux aspects de la personnalité d’une personne peuvent être divisés en quatre catégories : les caractéristiques connues de la personne et qu’elle montre aux autres, les caractéristiques dont la personne a connaissance mais qu’elle choisit de ne pas montrer, les caractéristiques que les autres connaissent de la personne mais qu’elle-même ne connait pas, et enfin la personnalité de chacun dont personne n’a connaissance. Ce n’est que lorsque le point de vue d’une personne correspond à celui des autres qu’elle a raison sur elle-même. L’important serait alors d’accepter les opinions différentes et de travailler sur soi si nécessaire.

 

L’arbre d’Ostende : se connaitre soi-même

Pour la troisième activité de cette séance, chaque élève a pu choisir sur l’arbre d’Ostende (ci-dessous) le personnage reflétant au mieux son humeur du moment. M. Hoa a alors invité chaque étudiant à expliquer son choix.

Huu Phuoc a choisi le deuxième personnage le plus élevé dans l’arbre parce qu’il se sentait détendu et aime avoir une vue d’ensemble sur ce qui l’entoure. Tuyen, quant à elle, a choisi le personnage assis sur une branche tout en haut de l’arbre menacé par un autre personnage en train de scier cette branche. Elle a expliqué au groupe qu’elle avait beaucoup d’incertitudes par rapport au futur et que cela la faisait se sentir en danger.

 

Tout comme Tuyen, Thien Phuoc aime se tenir au sommet, mais il est très heureux de le faire. Il a déclaré aimer les activités de groupe et avoir confiance en lui. Le personnage auquel il s’identifie observe les autres : il l’a choisi car il aime donner des conseils. Bien qu’étant un peu timide au départ, il ne lui faut en général que peu de temps pour s’intégrer à un groupe.

Thuc, quant à lui, s’est reconnu dans le personnage assis par terre : il n’aime pas la foule, alors il a préféré un personnage détendu à l’écart de l’arbre.

Thuan a choisi le personnage juste au-dessous de l’arbre qui aide un autre à grimper : il aime aider les autres et se considère gentil et généreux. Il souhaite que chacun réussisse comme le personnage qu’il a choisi.

Enfin, le personnage choisi par Thang est debout sur le sol avec deux mains levées vers le ciel. Il a expliqué se sentir très heureux et content de lui, ainsi il s’identifie avec le personnage qui regarde la nature et profite du vent frais.

Après une courte pause les élèves ont repris l’activité. De nombreux élèves ont fait des choix très intéressants et partagé des sentiments personnels : Loi – qui a choisi un personnage en train de tomber – a avoué se sentir dans un état de lâcher prise et d’acceptation face aux événements de la vie.

 

Exprimer ses sentiments

Enfin, chacun a pu exprimer ses sentiments personnels vis-à-vis de l’activité et les écrire sur un bouclier représentant son humeur.

Duc a partagé avec le groupe qu’il était heureux d’avoir pu participer aux activités et de se faire de nouveaux amis, mais qu’il avait parfois l’impression d’être inutile. Certains élèves du groupe l’ont alors taquiné en confirmant ses pensées et l’animateur a dû leur rappeler de se respecter les uns les autres. Thuc a dit qu’il aimait participer aux séances Imagine, et a partagé avec le groupe son rêve de devenir gamer professionnel. Thuan s’est dit reconnaissant d’avoir l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes et de se faire de nouveaux amis. Il a également partagé son rêvé de devenir chanteur. Thien Phuc a dit s’être senti détendu tout au long des activités. De manière générale, la plupart des élèves ont apprécié d’avoir l’occasion de se faire des amis et de partager leurs pensées.

A la fin de la séance, M. Hoa a rappelé qu’il est important pour tous de se respecter les uns les autres et d’accepter les différences autour d’une chanson !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer