Séance 1

Le Projet Imagine arrive au Vietnam !

A l'école de Hung Vuong - samedi 14 décembre

Samedi 14 décembre, l’équipe de PE&D (Planète Enfants & Développement) a organisé la première session du Projet Imagine au Vietnam au centre de formation professionnel public Hung Vuong, dans le district 5 d’Ho Chi Minh City. 29 élèves de quatre cursus différents ont participé et ont défini ensemble le cadre de travail pour la classe.

Tout d’abord, quelques mots sur le centre de formation professionnelle de Hung Vuong : ce centre accueille 1000 élèves par an âgés de 13 à 18 ans qui peuvent suivre des formations variées allant du graphisme à la métallurgie en passant par l’usinage de précision et l’électronique. Depuis 2013, PE&D travaille en partenariat avec le centre de Hung Vuong pour mettre en œuvre ses projets à destination des jeunes vulnérables.

Ainsi, c’est tout naturellement que PE&D s’est tourné vers cette école pour lancer le Projet Imagine au Vietnam. Le Programme Ecoles Imagine vise à favoriser le développement des jeunes générations par leur implication et la découverte de leur capacité à agir pour une société plus inclusive et durable. Les 7 premières sessions qui se dérouleront de décembre 2019 à mars 2020 doivent permettre aux élèves de prendre conscience de certaines problématiques sociales telles que le changement climatique, les inégalités de genre et les migrations tout en développant des compétences de savoir-être et de meilleure connaissance de soi. Les élèves seront par la suite amenés à réaliser un projet, pendant les 13 sessions suivantes, sur une thématique qu’ils auront choisie.

Durant cette première session nous avons présenté le projet : les objectifs, les attentes et la finalité ! Les équipes de PE&D annoncèrent également aux étudiant.e.s être en contact avec GameLoft pour organiser la cérémonie devant récompenser les projets des étudiants et cette nouvelle augmenta leur enthousiasme.

Après une présentation personnelle de chacun.e, les élèves se sont répartis en 4 groupes dont ils ont choisi les noms : Phénix, FBI, Marvel et The Men Who Colored Life « les Hommes qui colorent la vie » . Puis ensemble ils ont réfléchi à une Charte de l’école Imagine. Ils.elles étaient très créatif.ve.s dans le partage de leurs idées et conscien.te.s des principes fondamentaux du savoir-vivre. Chaque groupe a ainsi ajouté certaines règles leur tenant à cœur :

Le premier groupe, Phénix, souhaite que tous les membres soient courtois, évitent d’utiliser leur téléphone portable en classe, ramassent les déchets et maintiennent leur environnement de travail propre. Ils.elles ont ajouté que si une personne se sentait fatiguée, elle pouvait se reposer, mais hors de la vue des autres élèves pour ne pas déranger le cours. FBI partage les idées de leurs camarades et pour eux.elles il est important de ne pas naviguer sur des sites malveillants en classe. Les membres du groupe Marvel ont une conscience sociale certaine et ont suggéré d’interdire le plastique, d’éteindre le moteur de sa moto en entrant à l’école et de porter un casque sur la route. Enfin, pour le dernier groupe, les comportements vulgaires (jurer, se gratter le nez, etc.) doivent être interdits et les conflits évités.

Chacun.e se voit alors attribuer un rôle : nettoyer la classe, assurer l’émargement et le respect des règles fixées, acheter des fruits ou des biscuits pour la pause thé, contacter le professeur Danh (responsable du club) en cas de besoin, etc.

Les élèves ont alors réalisé l’exercice du « blason ». Ce jeu les pousse à la réflexion sur les enjeux actuels et sociaux qui les touchent directement : quelle cause est importante pour nous ? Pourquoi ? Qu’est-ce qui nous empêche d’œuvrer en faveur de cette cause ? Comment surmonter les obstacles afin d’agir ?

Ils.Elles ont ensuite échangé sur les thèmes leur tenant à cœur et nous avons pu remarquer que ce genre de discussion est relativement nouveau pour les étudiant.e.s. Au début de la session exprimer leur point de vue était difficile, désormais, ils.elles parviennent plus facilement à mettre des mots sur leurs idées et à les partager.

Les élèves sont ensuite invités à réfléchir sur la légende du colibri :

“ Alors qu’un feu dévore la forêt amazonienne, tous les animaux fuient. Tous sauf le colibri, qui va chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les verser sur le feu, puis recommence. Un tatou crie : ” Que fais-tu colibri ? Tu ne seras pas capable d’éteindre le feu par toi seul. Et le colibri répond : “Peut-être, mais moi au moins, j’aurai fait ma part”.

Certains groupes montrent alors un fort intérêt pour les questions environnementales : la pollution environnementale et plus particulièrement le problème des déchets en ville les inquiète beaucoup. La consommation de substances addictives ainsi que la sécurité routière les préoccupent aussi fortement.

A la fin de la session, 24 élèves se sont inscrits pour être membres réguliers du club !

A l'école de formation professionnelle de Nhan Dao - mardi 17 décembre

Ce mardi 17 décembre, l’équipe PE&D a organisé la première session du Projet Imagine à l’école de formation professionnelle de Nhan Dao afin de poser le cadre des futures sessions. Comme au centre de Hung Vuong, les élèves du centre de Nhan Dao vont suivre sept premières sessions de sensibilisation sur différents problèmes sociétaux, puis ils devront passer à l’action et réaliser un projet permettant de lutter contre un problème d’actualité leur tenant particulièrement à  cœur.

L’événement a été suivi par 24 étudiant.e.s de deux formations différentes : Design graphique et Technologie de l’information. La session a commencé par des jeux d’échauffement : les étudiant.e.s se sont présenté.e.s à tour de rôle et ont nommé leurs plats préférés pour apprendre à mieux se connaitre et forger un esprit d’équipe. Ensuite, Hoa de l’équipe PE&D a présenté Le Projet Imagine, expliqué l’histoire de Frédérique Bedos et la finalité du Projet Imagine.

Les élèves ont par ailleurs pris connaissance du fait que la cérémonie de remise des prix se tiendra possiblement au siège de GameLoft, ce qui a retenu leur attention car ils ont tous entendu parler de cette compagnie.

Hoa a ensuite présenté le jeu du “Blason” et a demandé aux élèves de faire un brainstorming sur les questions sociales qui les préoccupent. Les sujets auxquels ils ont pensé étaient très divers : sécurité routière, détritus, vols et voleurs, abus sexuels, VIH/SIDA, grossesses non planifiées résultant de rapports sexuels précoces…

A la suite de cela, les élèves ont présenté individuellement leurs idées. Grâce au jeu du passe-balle, Hoa a sélectionné 3 élèves pour faire une présentation sur les sujets qu’ils avaient choisis : Can (surnommé Shiro) a introduit la question des abus sexuels, en particulier dans les espaces publics – qui entraînent un désordre social. Les élèves ont alors pu échanger sur le sujet. Ensuite, Tuong Vy a présenté le sujet de la pollution de l’environnement et le fait que celle-ci entraîne une augmentation des risques de maladies au sein de la population. Le défi que Vy a suggéré est le manque d’engagement de la part du public, qui peut être surmonté par des activités de sensibilisation plus nombreuses. Ensuite, Ngoc Son a parlé du problème des vols dans l’espace public. Selon Son, la prévalence de ce problème pourrait dégrader la réputation du Vietnam internationalement. Il a proposé d’avoir plus de volontaires pour attraper les voleurs, car la population se reposerait trop sur la police pour arrêter les voleurs. Son croit que pour surmonter ce problème, il est important de faire comprendre au public que ce problème social est celui de toute la communauté. Après l’activité, tout le monde a écouté l’histoire du colibri et a répété la phrase d’engagement ” Au moins, je ferai ma part ” en faisant circuler un ballon dans la classe.

Les élèves ont ensuite rédigé la charte du Club Imagine. Toute la classe a discuté ensemble pour finalement s’entendre sur 9 règles : 1) les membres doivent se respecter les uns les autres ; 2) ne pas faire d’autres choses qui ne sont pas liées aux activités de la classe ; 3) ne pas utiliser de téléphones cellulaires pendant les cours ; 3) ne pas jeter de déchets ; 4) ne pas jurer, 5) aller aux toilettes trop souvent ; 6) ne pas voler de choses à la bibliothèque et 7) se moquer les uns des autres ; il faut plutôt 8) respecter les intervenants et 9) collaborer les uns avec les autres.

Enfin, les membres se sont divisés ensuite en groupes de 4-5 élèves pour réfléchir à un nom et un slogan pour leur groupe et élire un représentant. A la fin de cette activité, nous avions 5 groupes : Les trois mousquetaires et un cheval (Slogan: Augmentez votre valeur personnelle), les Happy Spies (Tout le monde est un ami), le Ba Roi Beo (Slogan : Pour un travail plus vert et non toxique), le Wibu Never Life (Toute créature est un ami, sauf les maux sociaux) et les Whatevers (Tant que nous sommes heureux).

Finalement, les élèves ont terminé la session dans la bonne humeur en chantant !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer