Pas d'année blanche

pour le combat en faveur de la paix !

Vendredi 9 octobre 2020

Retour sur la 3e édition

EDITO « Il a fallu faire preuve de sang-froid et de pugnacité pour réussir à maintenir ce rendez-vous annuel pour la PAIX. Dans ce contexte tendu, marqué par une pandémie et un très haut niveau global d’anxiété, la tenue de notre forum, parce qu’il favorise la rencontre et le dialogue, nous a semblé plus nécessaire que jamais. Car, comme le dit très bien le politologue, spécialiste des relations internationales, Bertrand Badie : ”Aujourd’hui, la Paix signifie : libérer les humains de la peur !”
Au Projet Imagine, nous avons toujours pensé que la Peur est l’ennemi de l’Amour. Durant ces 2 jours de conférences et de débats, qu’elle ne fût pas notre surprise de découvrir ces mots et ce constat dans la bouche de personnalités de premier plan, de sachants respectés, d’experts internationaux, de personnes réputées aussi raisonnables que sérieuses… Nous voici donc de moins en moins esseulés sur ce terrain des idéaux et cela sonne comme un nouvel espoir, une belle promesse pour demain. » 
Frédérique Bedos

Faisons la Paix !

« Le temps est venu d’assumer nos responsabilités,
 la solidarité n’est plus une option, c’est une obligation ! »
Nicolas Hulot

Formidable succès pour le Forum mondial Normandie pour la Paix 2020 qui se tenait à Caen les 1er et 2 octobre : quelque 6 000 visiteurs s’y sont rendus sur deux jours, dans le respect des règles sanitaires en vigueur, prouvant s’il en était besoin l’intérêt du public pour le sujet. Riche en contenu et intense en émotion, cette 3e édition s’est avérée plus que jamais nécessaire en cette période particulièrement anxiogène et donc belligène.

Relevant le défi, des experts et invités de marque du monde entier se sont mobilisés pour participer aux nombreux débats : Barbara Hendricks, Tony Opposa, Jane Goodall, Nicolas Hulot, Nicole Gnesotto, Yann Arthus Bertrand, Enrico Letta, António Guterres, Bartabas, Jean-Christophe Ruffin, Bertrand Badie, Pierre Haski… 

Autour d’un cadre global portant sur « Comment prévenir les conflits ? », ils ont brassé l’interdépendance entre des sujets aussi variés que la décomposition sociale, les enjeux environnementaux, l’usage des nouvelles technologies, les droits des femmes (en partenariat avec le magazine ELLE) et des enfants, l’éducation, les violences sexuelles… L’ensemble était dense et les propos passionnants ! Tous se sont accordés sur le fait que la confiance – en l’autre, en la vie… – est une condition sine qua non de la paix.

Membre du comité scientifique et stratégique du Forum depuis son origine, Frédérique Bedos a co-animé avec François-Xavier Priollaud, vice-président de la Région Normandie, en charge des affaires européennes et internationales, les séances plénières que vous pouvez voir ou revoir via les liens ci-après :

« Il n’y aura jamais de paix sur cette terre  tant que nous ne vivrons pas en harmonie avec la nature.
Il n’y aura jamais de paix sur cette terre jusqu’à ce que nous apprenions à nous respecter les uns les autres. »

Jane Goodall, éthologue et anthropologue britannique 

Des retrouvailles et des rencontres 

« La liberté n’est pas donnée, elle est gagnée à chaque génération. »
Barbara Hendricks

Si notre fondatrice a retrouvé avec joie des personnalités très engagées, amies de notre ONG telles que Céline Bardet, fondatrice de « We are not weapon of War », Ghada Atem, qui a créé de la « Maison des Femmes » de Saint-Denis (93), l’artiste Anilore Banon et son projet « Vitae », la karateka Laurence Fisher, fondatrice de « Fight For Dignity »…, elle a été particulièrement touchée par sa rencontre avec la jeune pédiatre syrienne Amani Ballour, héroïne du documentaire poignant ‘’The Cave’’. Ce film, réalisé par Feras Fayyad, retrace le quotidien de cette femme au courage exceptionnel dans l’enfer de la guerre en Syrie. Pendant 5 ans, elle a dirigé un hôpital de fortune souterrain (‘’the cave’’ = la grotte) en proie aux bombardements du régime de Bachar Al Assad et de ses alliés russes. Nommé aux Oscars 2020, ce documentaire permet de comprendre « de l’intérieur » le cauchemar des populations civiles lors d’un conflit meurtrier.

Autre moment fort en émotion, l’hommage rendu aux humanitaires de l’ONG ACTED assassinés cet été au Niger, en présence de leur directeur général, Fréderic de Saint-Sernin. 

Moments de grâce aussi pendant ces deux jours avec la célèbre cantatrice, Barbara Hendricks, invitée d’honneur de l’événement, qui a donné un concert exceptionnel en hommage au personnel soignant mobilisé pendant la crise sanitaire. A revoir ici

Ambassadrice du Haut-commissariat aux réfugiés (UNHCR), Barbara Hendricks a livré un témoignage poignant durant le Forum ELLE du jeudi après-midi. Et en tant que marraine du Prix Liberté, elle a pu remettre le trophée aux deux sœurs de la lauréate, Loujain Alhathloul, jeune saoudienne qui se bat en faveur des droits des femmes de son pays. Depuis sa première arrestation en 2014, la militante resiste aux diverses pressions et paie le prix fort pour obtenir l’abolition de la tutelle masculine dans le Royaume. Revivre la cérémonie

Ce Forum a également permis à Frédérique Bedos d’échanger avec des acteurs de la médiation pour la paix à l’échelle internationale, comme Salman Shaikh, expert du Moyen-Orient, ou Thomas Friang, de l’Institut Open Diplomacy.  A revoir ici

Et parce qu’enfin la culture est indissociable d’un monde en paix, le Forum s’est clos avec une soirée littéraire, introduite et conclue par le duo de choc, Frédérique Bedos et François-Xavier Priollaud. A retrouver ici

Le forum a fermé ses portes mais le combat pour la Paix continue toute l’année. Ainsi, le programme « Normandie pour la Paix » se déploie à travers le monde via des projets pédagogiques, des colloques, des séminaires, des échanges universitaires, des créations artistiques… Le RDV est pris pour l’année prochaine !

Pas d'année blanche

pour le combat en faveur de la paix !

Vendredi 9 octobre 2020

Retour sur la 3e édition

EDITO « Il a fallu faire preuve de sang-froid et de pugnacité pour réussir à maintenir ce rendez-vous annuel pour la PAIX. Dans ce contexte tendu, marqué par une pandémie et un très haut niveau global d’anxiété, la tenue de notre forum, parce qu’il favorise la rencontre et le dialogue, nous a semblé plus nécessaire que jamais. Car, comme le dit très bien le politologue, spécialiste des relations internationales, Bertrand Badie : ”Aujourd’hui, la Paix signifie : libérer les humains de la peur !”
Au Projet Imagine, nous avons toujours pensé que la Peur est l’ennemi de l’Amour. Durant ces 2 jours de conférences et de débats, qu’elle ne fût pas notre surprise de découvrir ces mots et ce constat dans la bouche de personnalités de premier plan, de sachants respectés, d’experts internationaux, de personnes réputées aussi raisonnables que sérieuses… Nous voici donc de moins en moins esseulés sur ce terrain des idéaux et cela sonne comme un nouvel espoir, une belle promesse pour demain. » 
Frédérique Bedos

Faisons la Paix !

« Le temps est venu d’assumer nos responsabilités,
 la solidarité n’est plus une option, c’est une obligation ! »
Nicolas Hulot

Formidable succès pour le Forum mondial Normandie pour la Paix 2020 qui se tenait à Caen les 1er et 2 octobre : quelque 6 000 visiteurs s’y sont rendus sur deux jours, dans le respect des règles sanitaires en vigueur, prouvant s’il en était besoin l’intérêt du public pour le sujet. Riche en contenu et intense en émotion, cette 3e édition s’est avérée plus que jamais nécessaire en cette période particulièrement anxiogène et donc belligène.

Relevant le défi, des experts et invités de marque du monde entier se sont mobilisés pour participer aux nombreux débats : Barbara Hendricks, Tony Opposa, Jane Goodall, Nicolas Hulot, Nicole Gnesotto, Yann Arthus Bertrand, Enrico Letta, António Guterres, Bartabas, Jean-Christophe Ruffin, Bertrand Badie, Pierre Haski… 

Autour d’un cadre global portant sur « Comment prévenir les conflits ? », ils ont brassé l’interdépendance entre des sujets aussi variés que la décomposition sociale, les enjeux environnementaux, l’usage des nouvelles technologies, les droits des femmes (en partenariat avec le magazine ELLE) et des enfants, l’éducation, les violences sexuelles… L’ensemble était dense et les propos passionnants ! Tous se sont accordés sur le fait que la confiance – en l’autre, en la vie… – est une condition sine qua non de la paix.

Membre du comité scientifique et stratégique du Forum depuis son origine, Frédérique Bedos a co-animé avec François-Xavier Priollaud, vice-président de la Région Normandie, en charge des affaires européennes et internationales, les séances plénières que vous pouvez voir ou revoir via les liens ci-après :

« Il n’y aura jamais de paix sur cette terre  tant que nous ne vivrons pas en harmonie avec la nature.
Il n’y aura jamais de paix sur cette terre jusqu’à ce que nous apprenions à nous respecter les uns les autres. »

Jane Goodall, éthologue et anthropologue britannique 

Des retrouvailles et des rencontres 

« La liberté n’est pas donnée, elle est gagnée à chaque génération. »
Barbara Hendricks

Si notre fondatrice a retrouvé avec joie des personnalités très engagées, amies de notre ONG telles que Céline Bardet, fondatrice de « We are not weapon of War », Ghada Atem, qui a créé de la « Maison des Femmes » de Saint-Denis (93), l’artiste Anilore Banon et son projet « Vitae », la karateka Laurence Fisher, fondatrice de « Fight For Dignity »…, elle a été particulièrement touchée par sa rencontre avec la jeune pédiatre syrienne Amani Ballour, héroïne du documentaire poignant ‘’The Cave’’. Ce film, réalisé par Feras Fayyad, retrace le quotidien de cette femme au courage exceptionnel dans l’enfer de la guerre en Syrie. Pendant 5 ans, elle a dirigé un hôpital de fortune souterrain (‘’the cave’’ = la grotte) en proie aux bombardements du régime de Bachar Al Assad et de ses alliés russes. Nommé aux Oscars 2020, ce documentaire permet de comprendre « de l’intérieur » le cauchemar des populations civiles lors d’un conflit meurtrier.

Autre moment fort en émotion, l’hommage rendu aux humanitaires de l’ONG ACTED assassinés cet été au Niger, en présence de leur directeur général, Fréderic de Saint-Sernin. 

Moments de grâce aussi pendant ces deux jours avec la célèbre cantatrice, Barbara Hendricks, invitée d’honneur de l’événement, qui a donné un concert exceptionnel en hommage au personnel soignant mobilisé pendant la crise sanitaire. A revoir ici

Ambassadrice du Haut-commissariat aux réfugiés (UNHCR), Barbara Hendricks a livré un témoignage poignant durant le Forum ELLE du jeudi après-midi. Et en tant que marraine du Prix Liberté, elle a pu remettre le trophée aux deux sœurs de la lauréate, Loujain Alhathloul, jeune saoudienne qui se bat en faveur des droits des femmes de son pays. Depuis sa première arrestation en 2014, la militante resiste aux diverses pressions et paie le prix fort pour obtenir l’abolition de la tutelle masculine dans le Royaume. Revivre la cérémonie

Ce Forum a également permis à Frédérique Bedos d’échanger avec des acteurs de la médiation pour la paix à l’échelle internationale, comme Salman Shaikh, expert du Moyen-Orient, ou Thomas Friang, de l’Institut Open Diplomacy.  A revoir ici

Et parce qu’enfin la culture est indissociable d’un monde en paix, le Forum s’est clos avec une soirée littéraire, introduite et conclue par le duo de choc, Frédérique Bedos et François-Xavier Priollaud. A retrouver ici

Le forum a fermé ses portes mais le combat pour la Paix continue toute l’année. Ainsi, le programme « Normandie pour la Paix » se déploie à travers le monde via des projets pédagogiques, des colloques, des séminaires, des échanges universitaires, des créations artistiques… Le RDV est pris pour l’année prochaine !