Observatoire Imagine

raison d'être

La mission du Projet Imagine est subtile : elle consiste à conceptualiser des outils novateurs privilégiant les modes participatifs, interactifs et inclusifs, afin de favoriser l’émergence d’une culture du respect, d’entraide, de solidarité, et d’altérité… En un mot : une culture de paix.  

C’est donc une bataille d’ordre culturelle que mène Le Projet Imagine au quotidien, et cela à destination de l’ensemble des citoyens. 

Les impacts sont de natures diverses et se déploient dans le temps, à court, moyen et long terme. Il s’agit in fine de pacifier l’atmosphère de notre société et de prévenir ce qui, à terme, risque de déchirer le tissu social ainsi que l’esprit de cohésion. 

Afin de pouvoir apprécier finement, de manière qualitative, les effets de nos actions, il nous a semblé nécessaire de mettre en place un observatoire dédié, composé d’un certain nombre de personnalités qualifiées. 

composition

Cet observatoire est présidé par le sociologue Michel Wieviorka.

A ses côtés, se trouvent les personnalités suivantes :

  • Nelson Vallejo-Gomez : Secrétaire général du Conseil scientifique de l’éducation nationale (SG-CSEN).
  • Serge Tisseron : Psychiatre, docteur en psychologie habilité à diriger des recherches, membre de l’Académie des technologies.
  • Hervé Le Bras : Démographe.
  • Farhad Khosrokhavar : Sociologue, directeur d’études à à l’EHESS (École des hautes études en sciences sociales). Spécialiste des phénomènes liés à la radicalisation.
  • Olivier Berut : Fondateur du cabinet de conseil : « On peut parfaire le monde ». Formé aux sciences de la complexité à l’École centrale de Paris ainsi qu’à la psychologie à l’université de Buffalo (USA), il est membre du RIODD, réseau international de recherche sur les organisations et de développement durable. Il a travaillé avec Edgar Morin.
  • Emmanuel Ethis : sociologue du cinéma, recteur de l’académie de Rennes.