2

Séance 7

La ville durable

Programme Ecoles Imagine - Séance n°7 à Nhan Dao - La ville durable

Jeudi 21 mai, les élèves de l’école professionnelle de Nhan Dao ont participé à la dernière activité des écoles Imagine. Depuis décembre 2019, les élèves se sont retrouvés pour découvrir et débattre sur 7 thématiques contemporaines, peu discutées dans leur société traditionnelle Vietnamienne.

La semaine dernière, ils.elles ont abordé le sujet des migrations, notamment urbaines, qui conduisent de nombreuses personnes à tenter leur chance à Ho Chi Minh City (HCMV), pour trouver un travail et améliorer leurs conditions de vie.

Aujourd’hui, les étudiant.e.s se sont intéressé.e.s aux besoins d’HCMV, et de toutes les grandes villes du monde, pour répondre aux changements actuels, économiques, démographiques, technologiques, et créer leur ville moderne permettant au plus grand nombre de vivre mieux et durablement.

City tour (visite de la ville)

Après un petit brise-glace pour éveiller les élèves, Hoa et Thao (les facilitateur.rice.s) ont démarré la première activité. Tout simplement, chacun.e devait partager ce qui pour eux.elles était important dans la ville. Après le confinement qui fut difficile pour tou.te.s, les premières idées étaient dédiées aux loisirs : restaurants, terrains de football, parcs d’attractions, cafés, librairies. Et au fur et à mesure, ils.elles ont commencé à aborder d’autres priorités d’ordres vital et sécuritaire : hôpitaux, commissariats, pagodes (temples), banques, parcs publics, etc.

Hoa leur a demandé de débattre sur les structures qui n’étaient pas essentielles au développement de la ville, en leur remettant sur un papier une liste préalablement établie de lieux. Les élèves ont éliminé les lieux de divertissement, concluant qu’ils.elles pouvaient jouer à des jeux à domicile. Ils.elles ont également longtemps débattu sur les transports. Les élèves ont préféré garder les services de voitures taxis et ont éliminé GoViet et Grab, les services de motos taxis, qui sont plus dangereux.

Ballade en ville

De nombreuses infrastructures ont été identifiées comme nécessaires au développement pur de la ville : arbres, hôpitaux, écoles, entreprises, fermes, aéroport, etc.

Grâce à des LEGO, les élèves ont construit par groupes leur ville qui devait répondre à ce critère « équilibrée entre le développement industriel et la protection environnementale ».

Pendant 30 minutes, les élèves se sont concertés et ont laissé leur imagination déborder pour construire la plus belle ville, durable et utile.

Photos : groupe 1 et leur ville durable

Le premier groupe, a décidé de faire une ville simple et aérée avec le moins de pièces possibles, pour éviter l’excès de bâtiments et de matériaux, répondant ainsi au côté écologique de la ville. Ils.elles ont réussi à construire dans le temps imparti une ville complète : une école, un aéroport, un supermarché, un parc, une station essence, une ferme animale, un opéra, un temple et un bureau administratif.

Le deuxième groupe a été très minutieux. Ils.elles ont construit seulement 3 bâtiments : une école, une église et un pont pour entrer dans la ville. Les 3 infrastructures sont bien réalisées, et les élèves ont mentionné que les matériaux étaient écologiques et durables, pour éviter qu’une nouvelle reconstruction soit nécessaire dans les prochaines années.

Photo : un élève tient l’église écologique qu’il a créée pour la « ville durable » de son groupe

 

Enfin, le dernier groupe s’est focalisé sur la construction d’un environnement de travail sain, comme exemple de ce qu’ils.elles souhaitaient dans leur ville. Partant de la création d’un centre de tri très performant, où tout est recyclé et réutilisé, ils.elles ont bâti une ville dans la ville, avec des logements écologiques à proximité, des petites infrastructures médicales et des épiceries, pour éviter la pollution liée aux transports. Un parc avec un skate-park a même été créé pour que les employé.e.s et leur famille se divertissent !

Chaque construction était différente. Après concertation entre tou.te.s, la premier groupe a été déclaré « meilleur.e.s ingénieur.e.s pour une ville durable ».

Etape 2 : Préparation des projets !

 

Après de nombreux applaudissements, les élèves se sont répartis en 3 groupes pour réfléchir au projet qu’ils.elles souhaitent réaliser. La seule consigne est que le projet doit s’inscrire dans la promotion et/ou protection d’un thème qui a été vu lors des sessions.

Tou.te.s sont très motivé.e.s pour cette étape et ont hâte de mettre en œuvre leur connaissance et les partager dans leur communauté.

Jeudi 21 mai, les élèves de l’école professionnelle de Nhan Dao ont participé à la dernière activité des écoles Imagine. Depuis décembre 2019, les élèves se sont retrouvés pour découvrir et débattre sur 7 thématiques contemporaines, peu discutées dans leur société traditionnelle Vietnamienne.

La semaine dernière, ils.elles ont abordé le sujet des migrations, notamment urbaines, qui conduisent de nombreuses personnes à tenter leur chance à Ho Chi Minh City (HCMV), pour trouver un travail et améliorer leurs conditions de vie.

Aujourd’hui, les étudiant.e.s se sont intéressé.e.s aux besoins d’HCMV, et de toutes les grandes villes du monde, pour répondre aux changements actuels, économiques, démographiques, technologiques, et créer leur ville moderne permettant au plus grand nombre de vivre mieux et durablement.

City tour (visite de la ville)

Après un petit brise-glace pour éveiller les élèves, Hoa et Thao (les facilitateur.rice.s) ont démarré la première activité. Tout simplement, chacun.e devait partager ce qui pour eux.elles était important dans la ville. Après le confinement qui fut difficile pour tou.te.s, les premières idées étaient dédiées aux loisirs : restaurants, terrains de football, parcs d’attractions, cafés, librairies. Et au fur et à mesure, ils.elles ont commencé à aborder d’autres priorités d’ordres vital et sécuritaire : hôpitaux, commissariats, pagodes (temples), banques, parcs publics, etc.

Hoa leur a demandé de débattre sur les structures qui n’étaient pas essentielles au développement de la ville, en leur remettant sur un papier une liste préalablement établie de lieux. Les élèves ont éliminé les lieux de divertissement, concluant qu’ils.elles pouvaient jouer à des jeux à domicile. Ils.elles ont également longtemps débattu sur les transports. Les élèves ont préféré garder les services de voitures taxis et ont éliminé GoViet et Grab, les services de motos taxis, qui sont plus dangereux.

Ballade en ville

De nombreuses infrastructures ont été identifiées comme nécessaires au développement pur de la ville : arbres, hôpitaux, écoles, entreprises, fermes, aéroport, etc.

Grâce à des LEGO, les élèves ont construit par groupes leur ville qui devait répondre à ce critère « équilibrée entre le développement industriel et la protection environnementale ».

Pendant 30 minutes, les élèves se sont concertés et ont laissé leur imagination déborder pour construire la plus belle ville, durable et utile.

Photos : groupe 1 et leur ville durable

Le premier groupe, a décidé de faire une ville simple et aérée avec le moins de pièces possibles, pour éviter l’excès de bâtiments et de matériaux, répondant ainsi au côté écologique de la ville. Ils.elles ont réussi à construire dans le temps imparti une ville complète : une école, un aéroport, un supermarché, un parc, une station essence, une ferme animale, un opéra, un temple et un bureau administratif.

Le deuxième groupe a été très minutieux. Ils.elles ont construit seulement 3 bâtiments : une école, une église et un pont pour entrer dans la ville. Les 3 infrastructures sont bien réalisées, et les élèves ont mentionné que les matériaux étaient écologiques et durables, pour éviter qu’une nouvelle reconstruction soit nécessaire dans les prochaines années.

Photo : un élève tient l’église écologique qu’il a créée pour la « ville durable » de son groupe

 

Enfin, le dernier groupe s’est focalisé sur la construction d’un environnement de travail sain, comme exemple de ce qu’ils.elles souhaitaient dans leur ville. Partant de la création d’un centre de tri très performant, où tout est recyclé et réutilisé, ils.elles ont bâti une ville dans la ville, avec des logements écologiques à proximité, des petites infrastructures médicales et des épiceries, pour éviter la pollution liée aux transports. Un parc avec un skate-park a même été créé pour que les employé.e.s et leur famille se divertissent !

Chaque construction était différente. Après concertation entre tou.te.s, la premier groupe a été déclaré « meilleur.e.s ingénieur.e.s pour une ville durable ».

Etape 2 : Préparation des projets !

 

Après de nombreux applaudissements, les élèves se sont répartis en 3 groupes pour réfléchir au projet qu’ils.elles souhaitent réaliser. La seule consigne est que le projet doit s’inscrire dans la promotion et/ou protection d’un thème qui a été vu lors des sessions.

Tou.te.s sont très motivé.e.s pour cette étape et ont hâte de mettre en œuvre leur connaissance et les partager dans leur communauté.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer